TPS RAID 4

J20 – Dimanche 26 février

Aujourd’hui premier jour du Raid 4. Après 2 nuits et 1 jour de repos super cool à Salardu, dans le Refugi Rosta tenu par l’ami Manel Rocher, nous démarrons vers 9 heures du matin, depuis le virage en épingle, 3 kilomètres sur la route du port de La Bonaiga, au-dessus de Baqueira. Un énorme merci à Anne-Marie qui nous véhicule en deux voyages et nous évite ainsi quelques kilomètres de bitume.

À noter que nous sommes finalement 6 pour ce R4 :

  • Thomas et Francis, qui sont in TPS depuis J1
  • Gerard qui fait son retour après une semaine de repos
  • Loic qui attaque sa deuxième semaine et prend tous les jours un peu plus d’expérience
  • Frantz et Mickael, les 2 derniers, tout frais et pleins d’énergie

Malheureusement les 2 nanas initialement prévues (Magdalena et Sylvie) ont dû se désister toutes les deux, la veille du départ, ce sera donc encore un Raid exclusivement masculin !!!

Nous démarrons donc vers 9 heures, avec grand beau, et nous arrivons au refuge de Saboredo moins de 3 heures plus tard. Très sympa ce refuge, qui a été rénové avec un dortoir sur le toit avec tout un pan de baies-vitrées qui donnent une vue magnifique sur la montagne (les étoiles la nuit) depuis les couchettes 😎😎.

Après le casse-croûte, nous poussons pour gravir un beau sommet : le Pic d’Amitges (2848) – vue grandiose sur toutes les montagnes du Parc des Encantats 😎😎.

J21 – Lundi 27 février

SMS “Hello depuis refuge de Saboredo . 1ere journée du raid 4 top avec ascension d’un très beau sommet = le Pic d’Amitges (2855) . Nouveaux participants en belle forme ( Francois et Mickael ) .. Excellent come back de Gérard . Loic – Thomas et Francis no problemo . Et refuge = une merveille avec dortoir panoramique sur montagne et ciel étoilé … B-)B-)

Encore une très belle étape : 4 cols et en prime un beau sommet. Départ matinal, à 8 heures.

Col 1 = Sendrosa – 2451 – attention pentes avalancheuses (mais aujourd’hui c’est hyper stable) et pour finir une petite corniche bien raide sur les 5 derniers mètres (on sort la corde!).

Col 2= Couret des Cloto… puis pause casse-croûte au refuge de Colomers, en compagnie du petit chien 😎😎.

Col 3 = Port de Colomers…

Col 4= Coelha Crestada…

Et comme on est bien dans les temps, et que la météo est toujours superbe, nous allégeons les sacs et montons gravir le Montardo, superbe point observation au centre du Val d’Aran…

Arrivée cool vers 16 heures au ref de la Restanca – accueil sympa…

J22 – Mardi 28 février

Le mauvais temps arrive aujourd’hui, annoncé pour 24 heures, avec faibles chutes de neige (moins de 10 cm). Nous démarrons à 8 heures – à pied jusqu’au petit col puis raide descente dans le vallon de Rius. On repeaute et remonte ce l’on vallon pour terminer la dernière heure avec zéro visibilité pour rejoindre le port de Ruiz – Gps / carte / boussoles / altimètre, tous les moyens sont utilisés pour une navigation au top. On trouve à la descente le bon passage au milieu des barres – un goulet bien enneigé que la majorité descend avec les crampons, mais ça passe aussi à Skis.

Vers 12 heures nous arrivons au tunnel de Vielha, et retrouvons notre poche dépôt – il neigeote. Une bonne pause casse-croûte pis nous attaquons les 700 mètres de remontée du vallon de Mulleres. Franchissons la totalité des pentes raides skis aux pieds, sur une neige hyper stable – et finissons par trouver le refuge dans visibilité égale à zerooooo !!!

Heureux de terminer cette belle étape de montagne dans un Refuge très confortable. Nous espérons que la météo aura eu raison, car elle nous annonce beau temps pour demain…

J23 – Mercredi 1er mars

Grande journée montagne (encore une). Il a un peu neige cette nuit, quelques centimètres seulement, avec un fort vent. Mais par chance au petit matin le vent est calmé et nous avons soleil et grand ciel bleu. Montée donc sans difficulté en traversant les belles pentes, avec neige très stable, pour rejoindre le vallon final sous le com de Mulleres. À la fin la pente se redresse fortement et nous mettons crampons et skis sur les sacs pour les 50 derniers mètres qui avoisinent 45 degrés et même 50 au plus raide. La fin est même en Rocher (facile) et on sort la corde pour assurer les moins à l’aise.

De là, on gravit sans difficulté le Pic de Mulleres (3030) qui procure une vue magnifique sur le massif Aneto – Maladeta 😎😎. S’ensuivent ensuite 1000 mètres de descente à tracer dans un cadre de cinéma – jusqu’au plan des Aigualluts. Bonne pause casse-croûte et on repeaute pour monter les 300 derniers mètres du col qui domine le Refuge de La Rencluse. Descente raide mais rapide et on est très heureux de retrouver le TFC (Thomas Fan Club) qui nous rejoint pour 2 jours.

J24 – Jeudi 2 mars

Aujourd’hui c’est cerise sur le gâteau. Nous avons grand beau temps et gravissons le point culminant des Pyrénées : l’Aneto ou Nethou, à 3404 mètres.

La descente se fera en direct par le glacier jusqu’au plan des Aigualluts.

Tout ça sans Francis qui a un incident technique à la montée : un arrachement soudain et total d’une fixation, m’oblige à laisser mes skis – et continuer à pied – mais j’irai pas plus loin que le portillon supérieur – pour me dépêcher ensuite descendre à Benasque pour me procurer une nouvelle paire de skis et pouvoir ainsi continuer la TPS. Merci à Jean-Pierre, le papa de Thomas, qui me prête sa voiture pour effectuer la manœuvre.

J25 – Vendredi 3 mars

Le temps se gâte aujourd’hui : nuageux + fort vent + pas de visibilité au-dessus de 2800,- burkkkk. Du coup seuls Francois, Mickael et Loic ont le courage de faire une tentative du côté de la Maladeta. Ils n’iront pas au somment à cause d’un vent extrême et d’une visi quasi nulle vers la fin, mais ils passent quand même la barre des 3000 en montant jusqu’à la base du couloir final de la voie normale.. Bravo à ces 3 courageux.

Le soir relâche et confort dans l’hôtel top niveau des Llanos de Benasque.

Fin du Raid 4 : demain Loic et Mickael rentrent à Toulouse et Caen. Gerard également interrompt la TPS et nous rejoindra certainement pour le raid numéro 7.

Samedi 4 mars

Repos à Benasque

La trace

 

 

Top