TPS RAID 5

J26 – Dimanche 5 mars

Première journée du Raid 5. Le team à fait bon voyage – confortablement installés dans la pigeot 404 break de Guillaume 😎. Nous avons sur ce raid les deux premières filles : Constance et Irene, hyper motivées. Également Guillaume, Jano, Laurent, Francois (qui enchaîne sa deuxième semaine) en plus des 2 traverseurs (Thomas et Francis).

Nous démarrons sous la neige, depuis le très confortable Hôtel des Llanos de Benasque. Vu Meteo pas top, nous optons pour un plan B raisonnable : passage par le Colorado de Perdigueret. Arrivée sympa au Refuge d’Estos, avec un gardien authentique montagnard, et fort sympathique : Fernando.

J27 – Lundi 6 mars

Aujourd’hui une très grosse étape qui va nous prendre 9 heures d’efforts. Vu conditions de neige pas au top, nous abandonnons le plan initial, trop raide et trop haut (Col de la Paul, à plus de 3000) et moins par chemin moins direct mais également plus sur : le vallon de Batissielles et le Col de La Plana. Superbe journée – on commence sous la pluie, puis un peu de neige… Le ciel se dégage enfin et le soleil prend le dessus – découvrant un magnifique paysage.

Descente pas facile car nous devons trouver puis effectuer longue traversée pour rejoindre le super cool Refuge Angel Orus. Gardien très sympa, un grand dortoir pour nous tout seuls, avec 2 toilettes incluant douches chaudes (si si… c’est mieux que dans les refuges Suisses 😎😎😎). On passe une excellente soirée, avec la musique d’une station radio à conseiller : Rock FM…..

J28 – Mardi 7 mars

Petit compte rendu pour cette journée car notre plan de traverser sur Viados & Tabernes a échoué : nous avons en effet décidé de faire 1/2 tour à 100 mètres sous le col d’Eriste, effrayés par le très très fort vent qui souffle au col – mega amplifié par l’effetventuri !!! Retour donc au Refuge d’Estos pour une deuxième nuit. Nous espérons que la prévision météo se réalisera car elle annonce un bon affaiblissement del viento. Bueno eso le veremos mañana 😎😎😎

J29 – Mercredi 8 mars

Une journée qui s’annonce avec du beau temps mais également importante hausse des températures , paramètre qui , associé aux importantes chutes de neige récentes, augmente notoirement le risque.

La journée démarre donc par un conciliabule, dans le dortoir, à 6 heures du matin.

Décisions sages et importantes sont prises par le tram :

  • nous ne franchirons pas le port d’Eriste pour atteindre Viados / Tabernes (ce qui était le plan A)
  • nous shuntons également l’étape suivante (Tabernes à Trigoniero) car estimée trop dangereuse (grandes pentes raides exposées plein Sud à traverser)
  • le team TPS se sépare donc en deux groupes:
    •          Guillaume + Irène + Thomas + Laurent – vont continuer avec deux étapes jusqu’à Gavarnie… en utilisant transport routier (merci Frantz 😎😎😎) qui les emmènera  Jeudi dans la vallée de Bielsa – ils rejoindront ensuite directement le Refuge de Trigoniero par le chemin direct
    •        Constance, Jano et Frantz préfèrent écourter leur séjour et rentrent directos à Toulouse (gros merci à Gerard qui fait le voyage depuis Toulouse pour venir nous chercher)
    •          quant à Francis, il saisit l’occasion pour s’échapper 3 jours de la TPS pour une mission familiale importante et un peu urgente en Aveyron. En principe si tout baigne, je repartirai dimanche avec Thomas (Badia) et Fabien pour rejoindre à Gavarnie le grand traversent Thomas (Baldet) et démarrer le beau Raid 6, secteur Mont Perdu/Vignemale 😎😎😎

Mais auparavant nous allons quand même profiter de cette belle journée et allons gravir le magnifique Pic des Posets. Une excellent trace réalisée ce matin par un groupe de 20 militaires de montagne (au demeurant fort sympathiques), nous permet une rapide montée, dans le cadre somptueux de la voie “royale” (La canal Fonda). Enchaînons ensuite descente au Refuge puis descente en vallée ou nous retrouvons Gerard, dans le petit village d’Eriste…

J30 – Jeudi 9 mars

L’équipe réduite réalise une liaison voiture Eristé/Ainsa/Bielsa sur 90km, via la magnifique Nationale N-260 qui longe les Pyrénées coté Espagnol dans des paysages grandioses.

Passage coté Français pour récupérer les dépôts de vivres, 45min de pelletage pour sortir les 2 sacs de la belle congère, puis retour coté Espagnol pour un pic-nic au soleil au pied du vallon donnant accès à la cabane de Trigonério.

On laisse notre valeureux chauffeur venu de Toulouse s’en retourner et terminer sa journée de voiture (Merci Franz!) et nous prenons nos lourd fardeaux pour 700m de quasi portage pour rejoindre les tentes qui nous attendent depuis 2 mois dans la cabane de Trigonério (inutilisable pour y dormir).

Magnifique bifouac sur la neige et sous la pleine lune, couché 21h30 aprés une grosse séance “photos nocturnes”

J31 – Vendredi 10 mars

 

J32 – Samedi 11 mars

 

La trace

Top